Articles Tagués ‘IaaS’

 

Microsoft travaille ardemment sur Azure Recovery Services et introduit régulièrement des nouveautés et améliorations à son Azure Backup Software (Solution de Sauvegarde Cloud /Online). Certaines nouvelles fonctionnalités nécessitent la nouvelle (dernière) version de l’agent Azure Backup, ou l’agent MARS (Microsoft Azure Recovery Services) pour fonctionner correctement.

Si vous créez /configurez un nouveau Recovery Vault (Coffre Recovery Services), il vous est proposé de télécharger la dernière version disponible de l’agent Azure Backup :

En outre, si vous avez déjà déployé une ancienne version de l’agent MARS, un Pop-up vous demendant de mettre à jour l’agent vers la nouvelle/dernière version est affiché de manière automatique lors du lancement de la console (Snap-in) MMC Azure Backup, deux possibilités s’offrent à vous :

Soit cliquez sur « Oui/Yes » pour télécharger et installer la nouvelle version de l’agent

Soit télécharger au préalable la dernière version de l’agent depuis le Lien de téléchargement montré dans la Screenshot précédente et faire un Upgrade In-Place.

 

Azure Backup Agent : What’s New

Great News 😀 !!

La dernière version de l’agent Azure Backup prend désormais en charge la sauvegarde du System State des serveurs OnPrem :

Pour vous faciliter la vie, je vous ai mis un Download Link de la dernière version de l’agent Azure Backup, Just Click & Download 🙂

Publicités

Cloud Bursting ? mais qu’est-ce que c’est ?!

Le Cloud Bursting est un modèle de déploiement d’application dans lequel l’application est hébergée et exécutée dans un Cloud Privé (ou Datacenter local) MAIS QUI PEUT être migrée /déplacée (Bursts) vers un « Cloud Public » en cas de pics de performances /saturation de ressources locales OnPrem.

Le Cloud Bursting fait parti des cas d’usage du modèle « Cloud Hybride » les plus fréquents aujourd’hui. En effet, les sociétés ayant besoin de ressources supplémentaires, de la performance et d’une « High Scalability » pour une période spécifique peuvent à tout moment supporter une montée en charge en profitant de la puissance de calcul et de la « scalabilité » du Cloud Public.

LIRE LA SUITE…
Rappel sur les Groupes de Ressources Azure [Azure Ressource Groupe]

Toutes les ressources créés /provisionnées dans Microsoft Azure ont besoin d’être associées à des « Groupes de Ressources ». il s’agit ici d’une fonctionnalité de base du modèle ARM (Azure Resource Manager).

Utiliser un groupe de ressources Azure vous permettra de grouper toutes vos ressources Cloud (VM, NIC, stockage, IP Public..etc) dans une sorte de « Conteneur logique » et de les gérer de manière centraliser

Puis-je déplacer mes ressources Azure d’un Groupe de Ressources vers un autre ?

Yes, cela est tout à fait possible !

Vous pouvez être amené à déplacer une ou plusieurs ressources Azure (VM, VNET, Compte de stockage…) d’un Groupe de Ressources vers un autre.

e.g : Déplacement d’une VM (ayant servie par exemple à la mise en pré-production d’une solution ou application pour validation) d’un groupe de ressources nommée « hk-preprod-rg » vers un Groupe de Ressources nommé « hk-prod-rg ». Un autre scénario classique est le déplacement d’une ou plusieurs VM Azure ayant servie pour la mise en place d’un PoC qui doit finir en Production. Vous aurez donc comme tâche le move de ces VMs d’un Groupe de Ressources TaGué « PoC » vers un autre TaGué « Prod ».

Comment ça marche ?

Le déplacement d’une ressource Azure d’un Groupe de Ressources vers un autre peut se faire via trois outils :

  • Nouveau Portail Azure : portal.azure.com
  • Windows PowerShell : module Azure
  • Azure CLI 2.0 : commande az resource move

 

Déplacement de Ressources via le Nouveau Portail Azure
  • Connectez-vous sur portal.azure.com
  • Cliquez sur le Groupe de Ressources « source » regroupant votre ou vos ressources Azure à déplacer. Dans l’exemple suivant, la ressource que je souhaite déplacer est associée au groupe de Ressources « hk-preprod-rg« .
  • Localisez et cliquez sur la Ressource à déplacer. Dans l’exemple, la VM « hk-preprod-vm1 » sera déplacée vers le Groupe de Ressources « hk-prod-rg« 

  • Depuis « Vue d’ensemble« , cliquez sur « Déplacer » et sélectionnez ensuite « Déplacer vers un autre groupe de ressources » :

  • L’assistant suivant apparaît, comme illustré dans l’image ci-dessous, vous pouvez également déplacer une ou toutes les autres ressources associées à la ressource que vous souhaitez déplacer. Sélectionnez le groupe de ressources de « Destination » et cliquez sur « Ok » pour démarrer le déplacement de la ressource.

  • Si vous cliquez sur le Groupe de Ressources de « Destination », vous constaterez l’apparition d’une notification vous indiquant le Déplacement de ressource.

 

Déplacement de Ressources via Windows PowerShell
  • Lancez Windows PowerShell (en tant qu’Administrateur) et saisissez Login-AzureRmAccount pour connecter votre compte Azure

  • Une fois connecté, saisissez la commande suivante et notez l’ID de la ressource à déplacer. Dans l’exemple suivant, nous allons afficher les informations sur la ressource Azure « hk-preprod-vm1« , qui est une VM Azure associée au groupe de Ressources « hk-preprod-rg » :

Get-AzureRmResource -ResourceName hk-preprod-vm1 -ResourceGroupName hk-preprod-rg

  • Pour déplacer votre ressource (dans l’exemple suivant > hk-preprod-vm1 dont l’ID de ressource est /subscriptions/31854640-1004-4040-81fc-be333f3cef5c/resourceGroups/hk-preprod-rg/providers/Microsoft.Compute/virtualMachines/hk-preprod-vm1), vous pouvez exécuter l’une des deux commandes suivante :

Move-AzureRmResource -ResourceId /subscriptions/31854640-1004-4040-81fc-be333f3cef5c/resourceGroups/hk-preprod-rg/providers/Microsoft.Compute/virtualMachines/hk-preprod-vm1 -DestinationResourceGroupName hk-prod-rg

ou

Get-AzureRmResource -ResourceName hk-preprod-vm1 -ResourceGroupName hk-preprod-rg | Move-AzureRmResource -DestinationResourceGroupName hk-prod-rg

  • Le déplacement de la ressource démarre …

 

Déplacement de Ressources via l’interface Azure CLI 2.0
  • Lancez l’Invite de commande CMD.exe (en tant qu’Administrateur) et suivez les instructions détaillées dans cet article pour connecter l’interface Azure CLI 2.0 à votre compte Azure
  • Comme sous Windows PowerShell, vous devez d’abord récupérer l’ID de la ressource à déplacer. Pour ce faire, Saisissez la commande suivante. Notez que dans l’exemple ci-dessous, la ressource à déplacer est la VM « hk-preprod-vm1 » associée au groupe de ressource source « hk-preprod-rg » :

az resource show -n hk-preprod-vm1 -g hk-preprod-rg –resource-type « Microsoft.Compute/virtualMachines »

Cette ressource (dont l’ID est /subscriptions/31854640-1004-4040-81fc-be333f3cef5c/resourceGroups/hk-preprod-rg/providers/Microsoft.Compute/virtualMachines/hk-preprod-vm1) sera déplacée vers le Groupe de ressources de Destination « hk-prod-rg », la commande suivante est utilisée :

az resource move –ids /subscriptions/31854640-1004-4040-81fc-be333f3cef5c/resourceGroups/hk-preprod-rg/providers/Microsoft.Compute/virtualMachines/hk-preprod-vm1 –destination-group hk-prod-rg


Plusieurs « HowTo » Azure sont en cours de finalisation et seront bientôt publiés, n’hésitez pas à vous abonner sur le Blog pour Keep updated de toute nouvelle publication.

A bientôt.

 

 

 

MS_Azure

Par défaut, quand vous créez une Machine Virtuelle (VM) depuis le portail de gestion Microsoft Azure ou depuis Microsoft Azure PowerShell, vous n’avez pas besoin de lui attribuer une adresse IP, en effet, celle-ci se voit automatiquement attribuer une configuration TCP/IP incluant une adresse IP faisant parti de la plage d’adresse IP (disponible et attribuable) du réseau virtuel interne.

1

En outre, si vous auriez le même reflex que moi 😀 et tenteriez de configurer manuellement une adresse IP statique sur votre VM, celle-ci n’est conservée que temporairement, en effet, une fois votre VM éteinte ou redémarrée, sa configuration TCP/IP est mise à nouveau en mode « Automatique »

2

Le fait de redémarrer ou d’éteindre la VM implique également la perte de la configuration TCP/IP automatique, ce qui peut être problématique dans certains scénarios, comme par exemple une VM qui fait office de :

Contrôleur de domaine (DC)

Serveur d’Application

Serveur de fichiers

Serveur de base de données

et dont l’adresse IP doit être attribuée d’une manière permanente.

Heureusement que le module « Azure PowerShell » inclut une Cmd-let nous permettant de configurer (réserver) une adresse IP statique sur une VM mais aussi de vérifier sa disponibilité pour éviter tout conflit sur le réseau virtuel interne Azure, il s’agit des Cmd-lets :

Test-AzureStaticVNetIP

Set-AzureStaticVNetIP

Dans l’exemple suivant, je vais simplement utiliser la Cmd-let Get-AzureVM suivie du nom de service Cloud de ma VM (DomainController01) pour obtenir des informations sur mon DC et notamment son adresse IP :

8

Comme vous pouvez le constater, la VM « DC01 » est configurée actuellement avec l’adresse IP > 10.0.0.4, nous pouvons d’ailleurs le confirmer en vérifiant sa disponibilité et ce en utilisant la Cmd-let Test-AzureStaticVNetIP suivie du nom du réseau virtuel (vLABNet dans l’exemple suivant) et de l’adresse IP en question (10.0.0.4 dans notre exemple) :

Test-AzureStaticVNetIP -VNetName « vLABNet » -IPAddress 10.0.0.4

4

Le résultat retourné indique « False ===> Faux » devant l’attribut « IsAvailable ==> EstDisponible » ce qui confirme l’indisponibilité de l’adresse IP 10.0.0.4

Nous allons maintenant réserver cette adresse IP (d’une manière permanente) pour la VM « DC01 ».

How it Works ?

  1. Tout d’abord, il faut éteindre la VM « DC01 » pour libérer son adresse IP :

Saisir la commande suivante en renseignant le nom de service pour cette VM (DomainController01 dans l’exemple suivant)

Stop-AzureVM -ServiceName DomainController01 -Name DC01

Confirmer l’arrêt de la VM en saisissant O comme Oui

5

Dès que la VM est arrêtée, son adresse IP est libérée, nous allons donc vérifier de nouveau la disponibilité de l’adresse IP 10.0.0.4 :

Test-AzureStaticVNetIP -VNetName « vLABNet » -IPAddress 10.0.0.4

6

La valeur de l’attribut « IsAvailable » est cette fois-ci « True » ce qui signifie que l’adresse IP 10.0.0.4 est désormais disponible.

  1. La deuxième étape consiste à réserver cette adresse IP pour la VM « DC01 » pour ce faire, lancez les deux commandes suivantes depuis Microsoft Azure PowerShell :

$VM = Get-AzureVM -ServiceName DomainController01 -Name DC01

Set-AzureStaticVNetIP -VM $VM -IPAddress 10.0.0.4 | Update-AzureVM

7

L’adresse IP 10.0.0.4 est désormais réservée pour la VM « DC01 » et ce, quelque soit son statut : Éteinte, Allumée …

D’ailleurs, il suffit de vérifier la disponibilité de l’adresse IP 10.0.0.4 pour le constater

4

N’oubliez pas de démarrer votre VM via l’utilisation de la Cmd-let Start-AzureVM, voir l’exemple suivant (démarrage de la VM DC01) :

Start-AzureVM -ServiceName DomainController01 -Name DC01

Conclusion

La réservation d’adresse IP pour vos VMs (DC, Files Server, DB Server…) est une tâche à ajouter dans la « ToDoList » si vous envisagez par exemple de promouvoir des DCs /Files Server … sur des VMs Azure.