Articles Tagués ‘RDSH’

Le Remote Desktop est une technologie utilisée aujourd’hui par la quasi-totalité des entreprises, que ce soit pour du support technique (Session Shadowing pour les end-users) ou pour permettre aux téléworkers d’accéder aux applications d’entreprise.

Microsoft propose depuis plusieurs années déjà, une application « Lourde » nommée Microsoft Remote Desktop pour différentes plateformes (Cross-Platform Remote Desktop Client) :

Mac OS

Télécharger Microsoft Remote Desktop pour MacOS X

Android

Télécharger Microsoft Remote Desktop pour Android

iOS

Télécharger Microsoft Remote Desktop pour iOS

Avec l’arrivé du Cloud, la vision (à court terme) de plusieurs décideurs informatique, est de proposer à leur End-users un environnement « Full Cloudisé » et uniquement un client léger (e.g : Chrome Book) pour l’accès aux applications hébergées dans le Cloud (SaaS Apps : Software-as-a-Service Applications).

Avec cette vision, aucun client « Lourd » ou application locale ne doit être installée sur le poste client (Thin Client). L’accès se fait principalement depuis un Web Browser.

Pour répondre à ce type de besoin (ou d’architecture), Microsoft a introduit le nouveau Remote Desktop Web nommé « RD Web Client ». Ce client Web est basé sur HTML5 et prend en charge la plupart des navigateurs Web (Edge, IE, Chrome, Firefox, etc.).

Selon les informations communiquées par l’équipe Remote Desktop Services Corp, RD Web Client ne prend malheureusement pas en charge les Clients « Mobile ».

RD Web Client est disponible (au moment de la rédaction du présent post) en Preview et supporte déjà les fonctionnalités classiques de l’outil RDC (Remote Desktop Connection : MSTSC.exe) telles que :

Clipboard (Copier/Coller)

Redirection d’imprimante

Remote Audio

 

Prerequis à prendre en considération 

Pour pouvoir déployer le Client Web Remote Desktop, votre infrastructure RDS cible doit remplir les conditions suivantes :

Tous les serveurs RDS du déploiement (RDCB, RDSH, RDWA et RDG) doivent exécuter Windows Server 2016.

Votre déploiement RDS ne doit pas être configuré avec des CAL RDS « Per-Device /Par-Périphérique »

La  KB4025334 doit être installée sur votre serveur RDG (Remote Desktop Gateway).

Les serveurs RD Web Access et Gateway doivent utiliser des certificats SSL signés par une CA (Certification Authority) Publique.

Enfin, côté client, il faut bien évidemment utiliser des Web Browsers prenant en charge de la HTML5. IE11, Edge, Chrome, Firefox et Safari le sont, donc all is Ok :).

 

Installation du RD Web Client

Je détaillerai l’installation du Client Web Remote Desktop lors d’un prochain post, comme expliqué précédemment, il est aujourd’hui en « Preview Version ». Je publierai un HowTo détaillé directement sur la Finale Preview ^_^.

Ce que vous devez savoir, c’est que le RD Web Client est simplement une Extension à ajouter au niveau du service de rôle « RD Web Access ».

L’équipe RDS Corp travaillent sur une nouvelle Cmd-let qui permettra de faciliter le déploiement de ce client : Install-RDWebClientPackage

L’affichage des ressources RDS déportées directement sur le RD Web Client ressemble à l’image ci-dessous :

Je vous en dirais pas plus :),

Keep in touch

#HK

Publicités

Ce guide d’applique à : RDS Windows Server 2012 et 2012 R2

Depuis Windows Server 2012, RDS (Remote Desktop Services) peut être déployé sous deux modes :

Déploiement Standard

Démarrage Rapide

Dans un déploiement important (plusieurs serveurs RDS), c’est le premier mode de déploiement (Standard) qui est adopté.

La répartition des demandes de Connexions Bureau à distance sur l’ensemble des serveurs Hôte de Session Bureau à distance (RDSH : Remote Desktop Session Host) du déploiement se fait via le service Broker, composant primordial d’une infrastructure RDS et considéré comme « Backbone » depuis RDS 2012.

Cetains DSI et chef de projet devant piloter des projets autour de la solution RDS se pose la question sur le mode de répartition de charge sur les serveurs Hôte de Session et sur les différentes méthodes de configuration de celui-ci.

Il faut savoir que depuis RDS 2012, la répartition de charge (nombre de connexion BàD par serveur) peut se faire directement depuis le serveur Hôte de Session et non pas au niveau du Serveur Broker.

(suite…)