Articles Tagués ‘Virtual Desktop Infrastructure’

Lors de la [PART1], nous avons découvert le nouveau mode de déploiement introduit avec RDS 2016 : Personal Session Desktops

Now let’s setup notre infrastructure RDS (VDI) sur MS Azure :).

Comme illustré dans l’image ci-après, 3 VMs dédiées à mon future infra RDS 2016 ont été créées :

1

Note : depuis Windows Server 2012 et 2012 R2, le déploiement d’une infrastructure RDS requiert un domaine AD. une infrastructure AD (vLAB.com) est donc déjà en place, celle-ci est hébergée /gérée par l’unique DC nommé « DC01 ».

Les services de rôles RDS vont être répartis de la manière suivante :

  • VM « RDCB01 » : fait office de Serveur Broker et Web Access Server (RDWA)
  • VM « RDSH01 » : premier serveur Hôte de Session du déploiement
  • VM « RDSH02 » : second serveur Hôte de Session du déploiement

Toutes mes VMs hébergées sur Azure tournent sous Windows Server 2016 Technical Preview 5

Tous les serveurs de déploiement RDS doivent être joint au domaine AD, de plus la gestion à distance (via PowerShell Windows) doit être activée sur chacun des serveurs.

HowTo : Setup(er) votre infrastructure RDS (VDI) 2016 TP 5

-Ouvrez une Session sur le serveur RDCB01 avec un compte « Domain Admin » ou équivalent (Session bureau à distance forcement vu que le serveur est dans le Cloud xD)

-Lancez Windows PowerShell en tant qu’Administrateur et saisissez les commandes suivantes :

#Pour importer le module PowerShell RemoteDesktop

Import-Module RemoteDesktop

#Pour déployer RDS sur les deux serveurs listés ci-haut

New-RDSessionDeployment -ConnectionBroker RDCB01.vLAB.com -WebAccessServer RDCB01.vLAB.com -SessionHost RDSH01.vLAB.com

#Pour ajouter le deuxième serveur RDSH « RDSH02 » au déploiement

Add-RDServer -Server RDSH02.vLAB.com -Role « RDS-RD-Server » -ConnectionBroker RDCB01.vLAB.com

#Pour créer une nouvelle Collection RDS nommée « MyVDICollection » et y ajouter les deux serveurs RDSH

Note : le paramètre –PersonalUnmanaged permet de spécifier le mode « Personal Session Desktops », quant au paramètre -GrantAdministrativePrivilege, il permet d’attribuer le droit « Administrateur local » aux utilisateurs Bureau à distance sur leur Serveur Hôte de Session Personnel.

New-RDSessionCollection -CollectionName « MyVDICollection » -ConnectionBroker RDCB01.vLAB.com -SessionHost RDSH01.vLAB.com,RDSH02.vLAB.com –PersonalUnmanaged -GrantAdministrativePrivilege

#Enfin, pour assigner (dédier) des Serveurs Hôtes de Session « Personnels » à vos users, les commandes suivantes sont utilisées. Notez que dans l’exemple suivant, le serveur RDSH01 sera assigné à l’utilisateur ‘dlanoizeley’ (David LANOIZELEY) et le serveur RDSH02 à l’utilisateur ‘hkadiri’ (Hicham KADIRI). Imaginez ça comme une infrastructure VDI « Personnelle » sur Azure :). 

Set-RDPersonalSessionDesktopAssignment -CollectionName « MyVDICollection » -ConnectionBroker RDCB01.vLAB.com -User « hkadiri » -Name RDSH01.vLAB.com
Set-RDPersonalSessionDesktopAssignment -CollectionName « MyVDICollection » -ConnectionBroker RDCB01.vLAB.com -User « dlanoizeley » -Name RDSH02.vLAB.com

What Next ?

Let’s test our VDI infrastructure 🙂

Le test suivant consiste simplement à lancer le client RDC (Remote Desktop Connection) > outil MSTSC.exe depuis ma machine locale (ou depuis n’importe quel terminal d’ailleurs : Smartphone /Tablette .. App ‘Remote Desktop’) et se connecter à mon RDSH Server dédié, disponible via le service cloud RDSH02.cloudapp.net

2

A bientôt

Keep in touch

Hicham.K

ScriptGuyPic

Publicités

Avec Windows Server 2016 (encore sous Technical Preview 5 au moment où j’ai écrit cet article), un nouveau mode de déploiement RDS verra le jour.

Actuellement avec Windows Server 2012 et 2012 R2, deux modes de déploiement sont disponibles :

Déploiement de Bureaux basé sur une Session : mode basé sur le serveur Hôte de Session (RDSH : Remote Desktop Session Host) où chaque utilisateur distant exécute une Session sur un OS serveur partagé. Il s’agit du modèle traditionnel {Terminal Server}.

Déploiement de Bureaux basé sur une Machine Virtuelle (VM) : modèle basé sur le serveur Hôte de Virtualisation (RDVH : Remote Desktop Virtualization Host) où chaque utilisateur distant exécute un poste de travail virtuel dédié (VM dédiée : VM Personnelle ou dans un Pool de VM) qui héberge un OS Client. Il s’agit ici de l’infrastructure de poste de travail virtuel, connue aussi sous le nom VDI (Virtual Desktop Infrastructure)

1

Avec la sortie de Windows Server 2016 Technical Preview 2, Microsoft a introduit un nouveau mode de déploiement : Personal Session Desktops ou Server Based Personal Desktop (le nom final n’est pas encore décidé !).

Ce nouveau mode de déploiement RDS combine les deux modes de déploiement disponibles actuellement avec RDS 2012 /2012 R2 (Déploiement basé sur une Session & VM), ce qui signifie qu’avec un déploiement RDS 2016 en mode Personal Session Desktops (ou Server Based Personal Desktop), vous pouvez mettre en place une infrastructure VDI sans utilisation d’OS Client :). ce n’est pas magique ça ?

Le principe est simple, chaque utilisateur distant disposera d’un Serveur Hôte de Session dédié, ce dernier fera office d’un poste de travail virtuel comme dans une infrastructure VDI classique.

Pourquoi dédier un Serveur RDSH pour un utilisateur Bureau à distance ? la réponse est Azure (Offre Cloud de Microsoft pour la partie DaaS {Desktop-as-aService})

En effet, quelque soit le type /niveau d’abonnement sur Microsoft Azure, vous ne pouvez actuellement souscrire à une offre VDI dans Microsoft Azure, vu qu’aucun contrôle /gestion de l’Hyperviseur n’est possible, de plus vous ne pouvez installer /attribuer des Licences aux VMs Clients utilisées dans un scénario VDI dans Azure.

Le nouveau mode de déploiement « Personal Session Desktops » permettra donc d’utiliser une solution VDI dans Microsoft Azure via l’attribution des Serveurs Hôtes de Sessions dédiés sous forme de Poste de travail virtuels.

De plus, de nouvelles améliorations ont été apportées à la fonctionnalité « Expérience utilisateur » (Desktop-experience pour les OS en anglais).

Pour en savoir plus sur la fonctionnalité « Expérience utilisateur », consultez cet article.
Cette fonctionnalité vous permet d’avoir la couche graphique de Windows 10 ainsi que les outils de poste de travail tel que l’Outil de capture, la Table des matières, l’outil de Nettoyage de disque ou encore le Lecteur Windows Media sur vos serveurs RDSH hébergés dans le Cloud.

Notez que depuis Windows Server 2016 (TP*), la fonctionnalité « Expérience utilisateur » est installée /fournie par défaut avec l’OS Server.

Utilisée dans un scénario de déploiement « Personal Session Desktops », vous pouvez proposer à vos end users un environnement VDI (Serveur Hôte de Session dédié sous forme de poste de travail avec un look Windows 10) hébergé chez Microsoft.


La deuxième partie de cet article détaille la « Mise en place d’une infrastructure VDI RDS 2016 sur Microsoft Azure ».

Sidder_V2.0

Sidder un outil graphique gratuit développé par [Arjan Mensch], développé pour Framework .NET 4.5, il peut être exécuté d’une manière autonome sur n’importe quel serveur exécutant Windows Server 2012 et 2012 R2.
Sidder vous permet de lister et identifier les Disques de profils utilisateurs mappés pour chaque Utilisateur Bureau à distance.

Téléchargement

L’outil est disponible en téléchargement gratuit ici.

S’applique à : RDS 2012 et 2012 R2

Une question intéressante m’a été posée lors d’un audit d’une infrastructure RDS 2012 R2 (RemoteApp & VDI) :

Pouvez-vous paramétrer le dimensionnement intelligent « Smart Sizing » des fenêtres RDP lors de l’accès aux Bureaux Windows publiés ou P2T virtuels (VDI) lancés depuis le Portail RD Web 2012 R2 ?

La réponse est oui, et ce via la modification d’un certain nombre de fichiers de configuration liés au site RDWeb hébergé sur IIS.

Je vous présenterai donc à travers cet article les instructions à suivre pour activer le Smart Sizing sur vos batteries de serveurs RD Web Access.

Comme illustré dans l’image ci-après, le « Smart Sizing » n’est pas disponible (n’est pas activé) par défaut.

Dans l’exemple suivant, le Bureau Windows nommé « LABRDS01 » a été lancé depuis le Portail RD Web et comme vous pouvez le constater, la console Connexion Bureau à distance (RDC : Remote Desktop Connection) lancée n’est pas ajustée (hauteur & largeur) automatiquement, vous devez en effet utiliser les barres de défilement (horizontale et verticale) pour atteindre les différents coins du Bureau Windows lancé :

2

Mon client a souhaité que les fenêtres RDC utilisent le Smart Sizing pour un auto-ajustement lors du lancement, je peux comprendre son besoin et à quel point cela peut être embêtent pour certains types de end user exigeant une meilleure expérience utilisateur.

Comment ça marche ?

Ouvrez une Session Windows (compte Admin du domaine ou équivalent) sur le Serveur RD Web Access

Commencez par sauvegarder le dossier « C:\Windows\Web\RDWeb » avant de suivre les instructions ci-dessous, faites simplement une copie du dossier sur une partition autre que C:\

Editez le fichier « C:\Windows\Web\RDWeb\Pages\Site.xsl »

Localisez la ligne N° 665 (Notepad++ est votre ami :))

3

Insérer le code suivant au niveau de cette ligne :

strRdpFileContents += « smart sizing:i:1\r\n »;

Le résultat final doit ressembler au bloc de code suivant :

4

Sauvegardez et fermez le fichier Site.xsl

Enfin, relancez IE, reconnectez-vous sur le Portail RD Web Access et notez le résultat

Comme illustré dans l’image ci-après, le Bureau Windows lancé est désormais affiché en mode « Smart Sizing » :

5

N’hésitez pas à redimensionner la fenêtre RDC pour constater l’ajustement automatique de celle-ci en fonction de la taille du Bureau Windows.

J’espère que cette astuce pourra vous être utile dans vos projet de déploiement & d’optimisation RDS 2012 et 2012 R2.