Archives de avril, 2014

Après l’application de l’Update 1 de Windows 8.1, certaines commandes DOS (comme IPConfig, NSlookup ou encore Tracert) ne sont plus accessibles et l’Invite de commande vous retourne le message suivant :

‘ipconfig’ n’est pas reconnu en tant que commande interne ou externe, un programme exécutable ou un fichier de commandes

En revanche, si vous vous placé dans C:\Windows\System32, surprise !! tout devient accessible et toutes les commandes sont reconnues.

Cause :

Apparemment Windows 8.1 Update 1 ne sait pas gérer l’accès aux fichiers de commandes en utilisant des chemins incluant des variables d’environnement Windows, comme %systemroot% ou %windir%\.

Solution:

Par défaut, l’Invite de commande est paramétré avec des chemins contenant des variables d’environnement, en spécifiant un chemin d’accès direct (comme C:\Windows\System32 au lieu de %systemroot%\System32), tout rentre dans l’ordre.

Merci de suivre les instructions suivantes pour corriger ce problème.

1. Lancez Regedit.exe en tant qu’Administrateur

2. Naviguez jusqu’au HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Command Processor

3. Si la valeur de chaine « Autorun » n’existe pas, faites un clic droit sur « Command processor » => Nouveau => valeur de chaine => nommez la « Autorun »

4. Double cliquez sur « Autorun » dans le volet droit, et attribuez la valeur : CD /d C:\Windows\System32

voir img ci-après

Enfin, fermez l’éditeur de registre.

Lancez maintenant l’Invite de commande et saisissez par exemple : IPCONFIG /ALL pour voir si le problème est résolu.

Publicités

Cette procédure s’applique à : Windows Server Core 2008, 2008 R2, 2012 et 2012 R2

Après le déploiement d’une installation minimale de Windows Server Core 2008, 2008 R2, 2012 ou 2012 Server, vous vous retrouvez qu’avec une simple invite de commande, il s’agit de la seule et unique Interface Utilisateur « UI – User Interface » depuis laquelle vous devez configurer et gérer votre Server Core.

Par défaut, vous êtes positionné dans le répertoire C:\Users\VotreProfilUtilisateur si votre serveur fait parti d’un groupe de travail (exemple : C:\Users\Hicham) ou C:\Users\VotreProfilUtilisateur.Domaine si votre serveur fait parti d’un domaine Active Directory (exemple C:\Users\Hicham.masociete.local), voir image ci-après :

1

Généralement, vous pouvez être amenés à exécuter des scripts, des outils en lignes de commande ou des programmes qui sont souvent stockés dans %windir%\System32, %ProgramFiles% ou tout simplement dans un dossier spécifique sur une de vos partitions /disques et vous préférez arriver directement dessus au lieu d’arriver sur C:\Users\VotreProfilUtilisateur.

Vous pouvez changer le répertoire par défaut de l’invite de commande soit :

=> Au niveau l’Utilisateur

=> Au niveau de l’Ordinateur

1. Changer le répertoire par défaut au niveau l’Utilisateur La procédure suivante vous permettra de changer le répertoire par défaut uniquement pour l’utilisateur avec lequel vous effectuez cette procédure:

* Depuis l’invite de commande, saisissez REGEDIT 

* L’éditeur de Registre s’ouvre, naviguez jusqu’au :

2

* Faites un clic droit sur « Command Processor », sélectionnez « Nouveau » et ensuite « Valeur de chaîne » (voir image ci-après)

3

* Saisissez Autorun comme nom de la valeur, validez en cliquant sur OK, ensuite double-cliquez la valeur Autorun

* Supposant, vous voulez arriver directement sur le répertoire « MesOutilsAdmin » placé dans la partition D:, parce que ce dernier est par exemple votre boite à outils qui contient l’ensemble des programmes & outils en ligne d’administration. eh bien, il suffit de saisir la commande CD /D D:\MesOutilsAdmin dans le champs « Donnée de la valeur » et validez en cliquant sur le bouton OK.

4

* Fermez l’éditeur de Registre.

* Depuis l’invite de commande, saisissez Logoff pour déconnecter votre session Windows.

* Reconnectez-vous en utilisant votre login et mot de passe Windows, l’Invite de commande vous affiche désormais par défaut  le chemin : D:\MesOutilsAdmin

11

 

2. Changer le répertoire par défaut au niveau de l’Ordinateur

* Depuis l’invite de commande, saisissez REGEDIT

* L’éditeur de Registre s’ouvre, naviguez jusqu’au : HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\Winlogon

10

* Localisez la valeur « Shell » et double cliquez dessus

* Renseigner la commande suivante comme valeur de la clé Shell :

cmd.exe /c « cd /d « CHEMIN_SOUHAITE » & start cmd.exe /k runonce.exe /
AlternateShellStartup »

 

Ou « CHEMIN_SOUHAITE » est le répertoire /chemin vers lequel vous voulez arrivez directement.

Exemple :

cmd.exe /c « cd /d « %USERPROFILE% » & start cmd.exe /k runonce.exe /
AlternateShellStartup »

Ou pour reprendre l’exemple précédent :

cmd.exe /c « cd /d « D:\MesOutilsAdmin » & start cmd.exe /k runonce.exe /
AlternateShellStartup »

11

 

 

Cette procédure s’applique aussi à Windows Server Core 2008, 2008 R2 et 2012.

Invite de commande_SC2012

Ça peut vous arriver de fermer l’invite de commande (Interface utilisateur) sous Windows Server Core 2012 ou 2012 R2 et malheureusement l’environnement épuré ne vous permet plus de l’ouvrir une nouvelle fois à moins que vous vous déconnectez  ou redémarrez complètement le serveur, ce qui n’est pas vraiment une solution surtout s’il s’agit d’un environnement de production.

Je vous propose l’astuce suivante qui vous permet de reouvrir l’invite de commande sous Server Core 2012 /2012 R2.

Notez que cette procédure est valable aussi sous Windows Server Core 2008 /2008 R2:

1. Appuyer sur les touches Ctrl+Shift+Echap simultanément, le « Gestionnaire des tâches«  s’ouvre

2. Cliquez sur « Plus de détails »

Image

3. Cliquez sur le menu « Fichier » et sélectionnez « Exécuter une nouvelle tâche »

Image

4. Saisissez « Cmd » ou Cmd.exe (exécutable correspondant à l’Invite de commande).

Image

Enfin, l’Invite de commande réapparaît :). Notez que vous êtes positionné dans %windir%\System32 et non pas dans le répertoire /chemin ou vous étiez avant la fermeture de l’invite de commande.

Article en cours de rédaction …

Image

Après une suspension « temporaire » du déploiement de l’Update 1 de Windows 8.1, suite à une faille liée aux entreprises utilisant WSUS 3.0 SP2 comme solution de gestion des mises à jour interne, avec SSL activé (port 443 ou 8531). Microsoft propose désormais (depuis le 8 Avril) le téléchargement & déploiement de Windows 8.1 Update 1 soit via Microsoft Update soit par le biais de WSUS 3.0 SP2 ou WSUS 4.0

Microsoft n’a pas appelé cette nouvelle mise à jour Windows 8.2 parce que tout simplement elle n’apporte pas autant de nouveautés et d’améliorations par rapport à Windows 8.1

L’éditeur précise que les ordinateurs exécutant Windows 8.1 ne pourront plus recevoir de mises à jour à compter du 13 Mai prochain s’ils appliquent pas cette Update

« Principales » Nouveautés de Windows 8.1 Update 1

1. Épingler des applications sur la barre des tâches

2. Accéder à un menu contextuel depuis le menu d’accueil « Interface Metro »

3. Fermer directement des applications

4. Effectuer des recherches grâce à une nouvelle zone de recherche

5. Eteindre ou redémarrer le PC à l’aide d’un simple bouton

6. Démarrer vers le Bureau automatiquement

Comment installer cette Update ?

Windows 8.1 Update 1 peut être téléchargée /récupérée depuis:

=> Windows Update : Drapeau + C -> Paramètres -> Modifier les paramètres du PC -> Mise à jour et récupération

WU

=> Serveur WSUS (s’il est déployé au sein de votre société)

 

 

Introduction
L’outil en ligne de commande WSUSUTIL.EXE vous permet de gérer et d’administrer votre serveur WSUS 3.0 SP2. Il permet également d’automatiser la plus part des tâches « répétitives » de configuration et de gestion : création de scripts Batch. WSUSUTIL.exe inclut des commandes vous permettant de migrer votre infrastructure WSUS vers WSUS 3.0 SP2 (e.i : WSUS 2.0 vers WSUS 3.0 S2).

Comment puis-je lancer l’outil en ligne de commande WSUSUTIL.EXE ?

L’outil WSUSUTIL.EXE est présent dans n’importe quel serveur WSUS (quel que soit le mode : Maître – Replica – Déconnecté – Autonome)

Si vous avez installé la version x64 de WSUS 3.0 SP2 dans la partition C:\, l’outil WSUSUTIL.EXE est situé dans :C:\Program Files\Update Services\Tools (voir la figure ci-dessus) :

N

Note :

Si vous êtes sous Windows 2008 /2008 R2, le chemin est plutôt => C:\Programmes\Update Services\Tools

Si vous avez installé la version x32, le chemin d’accès à l’outil WSUSUTIL.EXE est => C:\Program Files(x86)\Update Services\Tools

Liste des commandes que vous devez connaître

Déplacement des données du serveur WSUS

=> Déplacez la base de données WSUS vers un autre emplacement (e.i : vers la partition F:)

                          WSUSUTIL.EXE movecontent F:\WSUS\WSUSContent  E:\Log2Déplacement.log –skipcopy

=> Déplacez l’ensemble des mises à jour vers un autre emplacement (e.i vers la partition F:)

WSUSUTIL.EXE movecontent F:\WSUS  F:\Log2Déplacement.log

Note : Si la base de données WSUS est une base de données SQL, utilisez juste la deuxième commande (sans le paramètre –skipcopy pour déplacer les fichiers de mises à jour.

Important : les droits suivants doivent être spécifiés sur le dossier WSUSContent source et destination pour pouvoir déplacer avec succès les fichiers de mises à jour de l’ancien emplacement vers le nouveau.

W

=> Connaître la liste complète des mises à jour inactives, pour les supprimer et libérer de l’espace disque

WSUSUTIL.EXE listinactiveapprovals

=> Vérification de l’état de santé du serveur WSUS

WSUSUTIL.EXE checkhealth

->Vérifiez le résultat dans l’Observateur des événements => Journaux Windows => le journal « Application »

O

=> Réparation de la base de données WSUS (si le contenu des métadonnées est absent ou endommagé)

WSUSUTIL.EXE reset

->Cette commande est à exécuter après la restauration de la base de données WSUS suite à un crash du serveur WSUS. Elle vous permettra de réparer l’ensemble des données endommagées.

=> Connaître la liste complète des serveurs WSUS frontaux

WSUSUTIL.EXE listfrontendservers

=> Exporter les données WSUS (métadonnées) : vers une partition F : dans un dossier Export

WSUSUTIL.EXE export F:\Export\Export.cab F:\Export\Export.log

=> Importer les données WSUS (métadonnées) : vers une partition F : dans un dossier Import

WSUSUTIL.EXE import F:\Import\Export.cab F:\Import\Import.log

=> Surveiller la taille du disque hébergeant les fichiers de mises à jour & spécification du niveau d’avertissement

WSUSUTIL.EXE healthmonitoring DiskSpaceInMegaBytes : affiche le niveau d’erreur et d’avertissement

WSUSUTIL.EXE healthmonitoring DiskSpaceInMegaBytes XX YY : spécifie le niveau d’erreur et d’avertissement

->Exemple : WSUSUTIL.EXE healthmonitoring DiskSpaceInMegaBytes 400 800 : permet d’afficher un message d’avertissement à 800 Mo et un message d’erreur à 400 Mo