Articles Tagués ‘Windows Server’

 

Le planificateur de tâches Windows vous permet de créer et gérer des tâches planifiées afin d’automatiser les tâches fastidieuses d’administration Windows (periodic check, lancement de scripts pour déploiement, configuration, …Etc)

Certaines applications crééent de manière automatique des tâches planifiées pour un « Automatic Update » ou simplement réaliser certaines opérations liées à l’application de manière périodique.

Le planificateur de tâches Windows correspond à l’outil/snap-in MMC Taskschd.msc

Pour le lancer, saisissez simplement Taskchd.msc depuis le Menu Exécuter ou Menu Démarré

Dans l’exemple suivant, mon planificateur de tâches contient des tâches « auto-générées » par une Application présente sur mon OS Server (Optimize Start ****), mais aussi deux autres créées « manuellement » : reboot & Update check

Si vous souhaitez migrer votre plateforme Windows Server (2008 R2 ou ultérieur) vers un nouveau matériel (New Hardware) ou nouvelle VM, le planificateur de tâches vous offre la possibilité de migrer (exporter) vos tâches planifiées une par une, si vous en avez 100 ou 200 tâches planifiées … vous devriez donc les exporter à la main, une par un … 😦

HowTo : migrer toutes vos tâches planifiées en une seule opération 🙂

La migration des tâches planifiées d’un serveur à un autre est assez simple.

Il faut savoir que « par défaut », toute tâche planifiée créée est automatiquement placée dans le dossier suivant :

C:\Windows\System32\Tasks

Si je reprends l’exemple précédent, mes tâches planifiées « Optimize Start… » ainsi que « Reboot & Update check » sont donc bien présentes dans C:\Windows\System32\Tasks, voir Screenshot ci-dessous :

Pour les migrer vers un nouveau serveur (Physique ou Virtuel), il suffit de copier le dossier C:\Windows\System32\Tasks et copier son contenu et le coller dans le même dossier du nouveau Serveur.
Et voilà le tour est joué :).

Publicités

VideoChannel9

Windows Server Core 2016 TP4, appelé aussi « Installation Minimale de Windows Server », est un mode d’installation allégé et pourvu d’options d’installations et de configurations minimales. Il ne s’agit pas d’une nouvelle version mais plutôt d’une simple option d’installation à sélectionner sur l’assistant d’installation au moment du déploiement de Windows Server 2016 TP4

La présente vidéo regroupe et détaille l’ensemble des outils en ligne de commande que vous devez connaître pour effectuer la configuration initiale de votre Windows Server 2016 TP4.

 

S’applique à : RDS 2012 et RDS 2012 R2

Lors d’un projet d’optimisation et de personnalisation d’une infrastructure RDS 2012 R2 chez un client grand compte, le client a souhaité changer et remplacer l’image d’arrière-plan du Portail RD Web Access, non pas pour intégrer une simple image statique mais plutôt pour intégrer l’arrière-plan « dynamique » du moteur de recherche « Bing » qui, change tous les jours.

Cette personnalisation est possible, et ce via l’utilisation d’un outil appelé « PyBingWallpaper »

Note importante : le serveur RDWA doit être connecté à Internet pour la récupération du Wallpaper Bing depuis l’URL http://www.bing.com/HPImageArchive.aspx?format

Cet outil est téléchargeable gratuitement ici et doit être installé sur chaque serveur RDWA de votre infrastructure RDS 2012 R2

L’installation de l’outil « PyBingWallpaper » requiert l’installation de « Visual C++ 2010 x86 Redistributable » que vous pouvez télécharger ici.

Dès que Visual C++ 2010 x86 Redistributable est installé, lancez l’exe « pybingwp-*****.exe » et suivez les instructions suivantes :

Cochez uniquement le composant « !PyBingWallpaper » et sélectionnez « France » comme Pays

Laissez le chemin d’installation par défaut

2

Par défaut, mon portail RD Web Access ressemble à l’image ci-après :

1

Nous allons dans un premier temps éditer un fichier de configuration nommé « settings.conf » situé dans C:\Program Files (x86)\Genzj\PyBingWallpaper pour changer et remplacer les valeurs suivantes :

Remplacez
setter = win

Par
setter = no

Remplacez
output_folder = C:\Users\Administrator\MyBingWallpapers

Par
output_folder = C:\Windows\Web\RDWeb\Pages\images

Enregistrez et fermez le fichier « settings.conf »

Maintenant, si vous lancez l’exécutable correspondant à l’outil PyBingWallpaper, ce dernier va simplement récupérer l’image depuis Bing.com et la stocker sur une image nommée « wallpaper.jpg » placée localement dans le dossier d’installation de l’outil PyBingWallpaper, en revanche le Moteur de recherche Bing change d’image d’arrière-plan d’une manière quotidienne, il faudrait donc exécuter l’outil une fois par jour pour que l’image d’arrière-plan de votre Portail RDWA change en fonction de celle de Bing.

Cette opération peut être automatisée via l’utilisation d’une tâche planifiée qui fera le travail à votre place.

Nous allons donc créer une tâche planifiée nommée « BingWallPaper » qui va lancer l’exécutable « BingWallpaper-cli.exe » toutes les heures. Notez qu’au moment de la rédaction de cet article, la tâche sera programmée pour démarrer à 14h.

Ouvrez l’invite de commande (cmd.exe) depuis votre serveur RDWA et exécutez la commande suivante :

SchTasks /Create /SC HOURLY /TN « BingWallPaper » /TR « C:\Program Files (x86)\Genzj\PyBingWallpaper\BingWallpaper-cli.exe » /ST 23:10

Vous pouvez vérifiez la création de la tâche planifiée « BingWallPaper » depuis l’outil « TaskSchd.Msc » > Planification de tâches
3

Cette tâche planifiée permettra à l’outil PyBingWallpaper d’actualiser l’image « Wallpaper.jpg » en stockant la dernière image récupérée depuis Bing.com

Maintenant, il suffit de configurer le serveur RDWA pour utiliser l’image « Wallpaper.jpg ».

Pour ce faire, commencez par sauvegarder le dossier %windir%\Web\RDWeb\Pages (par sécurité et au cas au vous faites une mauvaise manipulation sur le fichier que nous allons éditer :D)

Dès que le dossier est sauvegardé, ouvrez le fichier tswa.css situé dans %windir%\Web\RDWeb\Pages\fr-FR (ou ****\Pages\en-US si votre OS est en EN)

Note : dans l’exemple suivant, le fichier tswa.css sera édité via Notepad++

Sous le bloc « Body », remplacez la ligne N° 27 par le code suivant :

background-image: url(../images/wallpaper.jpg);

Ajoutez ensuite le code suivant avant la ligne N° 31 :

background-size: cover;

Le bloc de code « Body » doit être similaire à celui ci-après :

4

Enregistrez et fermez le fichier tswa.css

Enfin, exécutez la tâche planifiée créée précédemment et connectez vous sur le Portail RDWA.

Notez le chargement et l’apparition de l’arrière-plan Bing sur votre Portail RDWA:

5

Quelques secondes après la récupération et intégration de l’image d’arrière-plan de Bing sur mon Portail RDWA, le moteur de recherche de Microsoft a été consulté, comme illustré dans l’image ci-après, Bing.com présente le même « wallpaper » récupéré précédemment par notre outil PyBingWallPaper.

6

24h plus tard (après que Bing ai changé de Wallpaper), la tâche planifiée a été exécutée et une nouvelle image d’arrière-plan est désormais présente sur mon portail RDWA.

7

Pour conclure, nous avons automatiser l’intégration du Wallpaper utilisé par Bing sur notre Portail RDWA

A l’aide de la tâche planifiée, l’image d’arrière-plan de votre Portail RDWA est mise à jour chaque heure et changera en fonction du Wallpaper utilisé de Bing.com

 

Une question intéressante m’a été posée today suite à un problème lié à un compte de service utilisé par une Application métier.

Problématique

Mon client déploie une application métier basée sur l’utilisation d’un compte utilisateur local pour tourner en tant que Service Windows.

L’assistant d’installation de cette application crée un compte d’utilisateur local qui généralement expire après 120 jours.

Dépassé ce délais, l’application arrête de fonctionner et une intervention sur le serveur hébergeant l’application est nécessaire, le but étant de réinitialiser le password du compte utilisateur local utilisé par l’application.

Besoin

Le client me demande si un script magique qui permet d’automatiser la création de comptes utilisateurs locaux SANS EXPIRATION DE MOT DE PASSE peut être développé ?

La réponse est bien évidemment OUI :).

NET.exe est votre ami.

Solution

Le script suivant est basé sur l’outil NET.exe dans le contexte USER ainsi que l’outil WMIC pour forcer la désactivation de l’expiration de mot de passe.

copiez /collez le code suivant sur notepad ou un éditeur de texte équivalent, ensuite enregistrez le fichier sous format .BAT ou .CMD

Note : saisissez * au niveau de la variable « PWDCompte » pour éviter de saisir le mot de passe du compte en clair :).

@Echo off
Cls
Set /P NomCompte= Entrez le nom du compte de service a creer :
Set /P PWDCompte= Specifiez le mot de passe du compte de service :
Set /P DesCompte= Entrez une description du compte de service :
Net User %NomCompte% %PWDCompte% /Comment: »%DesCompte% » /passwordchg:no /add
WMIC USERACCOUNT WHERE « Name=’%NomCompte%' » SET PasswordExpires=FALSE
Pause

Après exécution du script, le message suivant est affiché :

AppLCLAccountApp0

Une fois créé, lancez l’outil LUSRMGR.msc et constatez l’apparition du compte utilisateur local créé via le script dans le dossier « Utilisateurs » :

AppLCLAccountApp1

 

Note : cette procédure s’applique à Windows 7/2008 et supérieur.

Lorsque vous établissez une connexion Bureau à distance sur un ordinateur distant, vous pouvez lancer une autre instance du client RDC (Remote Desktop Connection), qui correspond à l’outil MSTSC.exe pour vous connectez sur un autre ordinateur distant en parallèle.

Cette manipulation est très fréquente et fais parti des tâches quotidiennes de tout administrateur ou ingénieur systèmes gérant une infrastructure Windows Server (2000 à 2012 R2) à distance via Bureau à distance.

Après chaque connexion Bureau à distance, le client RDC garde en mémoire le nom de chaque ordinateur distant sur lequel vous vous êtes connecté, ceci vous permet de retrouver rapidement le(s) nom(s) de(s) ordinateur(s) distant(s) lors de la prochaine connexion.

L’historique des connexions Bureau à distance est affiché sous forme de Liste déroulante :

1

(suite…)

Hi All,

Une nouvelle version de l’outil magique RDCMan (Remote Desktop Connection Manager) est disponible, il s’agit de la version 2.7 supportant désormais les OS (Clients & Server) suivants :

OS Client : Windows 7 – Windows 8 – Windows 8.1 – Windows 10 Technical Preview

OS Server : Windows Server 2008 – Windows Server 2008 R2 – Windows Server 2012 – Windows Server 2012 R2 – Windows Server Technical Preview

(suite…)
Information

Le scénario de déploiement traité dans ce guide pas à pas est représentatif à un projet déjà réalisé par mes soins chez un client grand compte (+ de 1000 connexions).

C’est un scénario que j’ai étudié pendant plusieurs semaines et que je voulais partager avec vous parce qu’actuellement (et malheureusement) on en trouve pas beaucoup de documentations techniques sur Internet (e-Books /Blogs /Librairies IT …) sur la Haute Disponibilité des Services de rôles de la solution RDS sous Windows Server 2012 R2.

Vos remarques, suggestions et commentaires sont bien évidemment les bienvenus :).

Bonne Lecture o__O.

HK.

Application

Ce guide s’applique à : Windows Server 2012 R2 – Windows Server 2012

Introduction

Les Services Bureau à distance ou RDS pour Remote Desktop Services, anciennement appelé TSE pour Terminal Services (jusqu’à Windows Server 2003 R2) est une solution qui vous permet d’établir des connexions Bureau à distance simultanées (Accès Bureau Windows) sur un ou plusieurs hôtes, d’accéder à des Applications publiées (RemoteApps, appelées aussi Seamless Applications) ou encore de se connecter à des postes de travail virtuels (VDI), et ce depuis n’importe où et via n’importe quel périphérique.

(suite…)