Articles Tagués ‘Hicham KADIRI’

 

Introduction

Azure Resource Explorer est un outil Web développé par Microsoft.

Il s’agit d’un projet « Open-Source », hébergé sur Github et disponible depuis l’URL suivante :

https://github.com/projectkudu/AzureResourceExplorer

 

Azure Resource Explorer (ARE) est un outil Web puissant qui vous permet de :

  • Obtenir la documentation API complète
  • Découvrir les API ARM (Azure Resource Management)
  • Faire des appels API directement sur vos Abonnements (Subscriptions) Azure

 

Il vous permet de lister toutes les ressources déjà créées et hébergées dans vos Abonnement Azure, comprendre comment celles-ci sont structurées et afficher toutes les propriétés dont elles disposent.

Azure Resource Explorer a été principalement conçu pour l’audit et gestion (modification) des Applis Web Azure (Az WebApps), il ne permet pas la modification des autres services Azure, à l’exception des R(esource) G(roups).

URL Azure Resource Explorer

Azure Resource Explorer est accessible depuis l’URL suivante :

https://resources.azure.com

Connectez-vous à cet URL et authentifiez-vous comme vous avez l’habitude de le faire sur le Portail Azure 

Une fois connecté, Azure Resource Explorer vous affiche l’arborescence suivante (volet gauche).

Deux nœuds parents sont affichés depuis ce volet :

  • Providers : plus précisément, la liste des Resources Providers (ou fournisseurs de ressources) Azure utilisés dans votre ou vos abonnements Azure
  • Subscriptions : la liste des abonnements associés au compte Azure utilisé lors de la phase Sign-in (Authentification).

 

Vous pouvez développer « subscriptions » et lister tous les Groupes de ressources (ResourceGroups) qui sont disponibles depuis l’abonnement Azure sélectionné.

Vous pouvez ensuite parcourir ces RG pour descendre jusqu’aux ressources qui y sont hébergées :

 

HowTo : utiliser Azure Resource Explorer

Pour afficher les propriétés d’une ressource Azure, il suffit de la localiser et la sélectionner depuis le volet gauche. Dans l’exemple suivant, je vais sélectionner mon groupe de ressource « hk-prod-01 » :

Cette fois-ci je vais sélectionner « resources » pour afficher les propriétés des ressources placées dans mon RG « hk-prod-01 » :

Pour chaque appel API (GET), vous noterez l’URI affichée automatiquement dans la barre d’adresse à côté du bouton « GET » > onglet Data (GET, PUT)

Si vous sélectionnez un Groupe de ressource depuis l’arborescence du volet gauche, vous allez constater l’apparition des options suivantes depuis l’onglet « Actions (POST, DELETE) :

  • Delete : permet de supprimer le groupe de ressource sélectionné
  • exportTemplate : permet de générer un template (ARM) à partir du groupe de ressource sélectionné
  • moveResources : permet de déplacer les ressources d’un groupe de ressource à un autre

 

Dans l’exemple suivant, nous allons faire un Move de la ressource « VM\hk-ad-01 » hébergée dans le RG source « hk-prod-01 » vers « hk-prod-02 », notez qu’il faut d’abord noter les ID de chaque objet Azure (RG et Ressource à déplacer) pour la renseigner dans la requête du ARE :

 

 

Pour résumer, ARE vous permet non seulement d’afficher les API Azure R(esource) M(anager), mais aussi de les exécuter dans votre propre Abonnement directement à partir d’un simple Navigateur Web.

Par exemple, vous pouvez l’utiliser pour lister et modifier vos Web Apps/Sites Azure existantes, ou en créer des nouvelles.

Tout se fait directement au niveau JSON, vous visualisez et contrôlez donc toutes les opérations en temps réel.

Azure Resource Explorer : In Action

Une petite vidéo réalisée par un des développeurs d’Azure Resource Explorer est disponible ci-dessous :

 

 

N’hésitez pas à faire le tour de l’outil, pratiquer et manipuler les différentes options pour découvrir la puissante de l’outil.

Si vous familier avec l’outil Postman (outil de développement/test d’API REST), eh bien ARE est un peu comme Postman pour Azure.

 

A bientôt,

#HK o_O

Publicités

 

Liste des premiers modules de la série « Gouvernance Azure »

Les trois premiers modules de la série « Gouvernance Azure » sont disponibles depuis les URLs suivantes :

[Azure Free Training] Lesson1 : Définissez votre Convention de Nommage Azure

[Azure Free Training] Lesson2 : Protégez vos ressources Azure, Appliquez des « Locks Azure »

[Azure Free Training] Lesson3 : Tout ce que vous devez savoir sur Azure Tags

 

Introduction

Si vous devez migrer des Workloads depuis votre Corporate Network (aka Onprem) vers Azure (Lift & Shift Mode) ou construire de nouvelles architectures Azure (« Cloud Native » Mode), notez que la Step1 de votre projet va consiste à définir un Modèle de Gouvernance Global pour Azure.

Comme illustré dans le schéma ci-dessus, le modèle de Gouvernance Azure (Azure Scaffold) est composé de :

  • Convention de nommage (définition de vos naming standards pour vos ressources Azure)
  • Modèle de délégation (RBAC)
  • Policy (Stratégies Azure)
  • Tags (Azure Resources Tags)
  • Azure Locks
  • Subscrption Design (Nombre d’abonnements à créer..etc)
  • …Etc

 

Durant cette « Lesson 4 », nous allons découvrir un composant critique du Scaffold Azure qu’est « Azure Policy » ou « Stratégie Azure » en Français.

Azure Poliy est service de sécurité (et Gouvernance) Azure très puissant qui vous permet de définir et appliquer une politique de sécurité « Dès la concepton » (ou Security by Design en Anglais).

Azure Policy peut être utilisé pour renforcer la sécurité de votre environnement Azure en mettant en place des règles de sécurité telles que :

  • Pas de déploiement de ressources Azure hors « France »
  • Pas d’utilisation d’adresse IP Publique sur vos VMs
  • Forcer l’utilisation de vos images Master Windows pour Azure VM
  • Forcer le chiffrement des comptes de stockage Azure
  • Auditer si des comptes propriétaires n’ont pas de MFA « activé »

 

Avec Azure Policy, vos ressources Azure restent « Compliant » avec votre politique de sécurité existante, vous maitrisez aussi votre gouvernance global Azure en forçant vos règles/exigences de sécurité dès le déploiement de tout service Cloud Azure.

Consultez le document SlideShare ci-dessous pour en savoir plus, Enjoy :).

 

Step-by-step guide sur Azure Policy : Introduction & HowTo

Le document est disponible sur SlideShare, à cet URL.

Vous pouvez aussi le visualiser directement depuis ce post, voir Slide ci-dessous :

Ce Slide a été rédigé en Anglais (pour atteindre un public plus large) mais sera bientôt disponible en Français sur la même plateforme.

 

Next Lesson ?

Je travaille actuellement sur les autres « Lessons/Modules » du modèle de Gouvernance Global Azure, à savoir :

  • Azure RBAC
  • Azure Resources Groups
  • Azure Automation

 

N’hésitez pas à vous abonner à mon Blog (ou à mon profil SlideShare) pour rester informé de toute nouvelle publication.

Sinon, vos Comments/Feedbacks sont bien évidemment les bienvenus :).

#HK

Microsoft a récemment dévoilé sa nouvelle Interface en ligne de commande nommée « Windows Terminal« .

Windows Terminal est la nouvelle Command Line Application pour Windows, elle intégrera tous les outils CLI tels que l’Invite de Commande (CMD.exe), Windows PowerShell ou encore le Sous-Système Windows pour Linux (WSL : Windows Subsystem for Linux).

Le but étant de proposer aux Développeurs/Codeurs une interface centrale depuis laquelle pourront faire appel à n’importe quel Command Line Tool.

Microsoft a souligné l’introduction de plusieurs fonctionnalités à Windows Terminal, notamment :

  • Possibilité d’ouvrir plusieurs onglets depuis la même instance Windows Terminal
  • Personnalisation de l’interface : plusieurs thèmes seront proposés
  • Création de plusieurs Profils pour chaque Application
  • … Il y’aura sûrement d’autres options/fonctionnalités, stay connected :).

Windows Terminal ne sera pas proposé tout de suite, son déploiement va se faire progressivement. Le géant américain prévoit une publication dans le cadre du programme Windows Insider le mois prochain, mais pour l’instant, aucun calendrier de publication pour la version finale n’est proposé !

#HK

Hi Folks,

Microsoft a récemment annoncé la disponibilité générale (GA : General Availability) d’Azure AD Password Protection.

Je vous recommande vivement de le configurer désormais sur vos Directories Azure AD.

Lien utile

J’avais déjà rédigé dans le passé un post détaillant le sujet (Azure AD Password Protection) ainsi que l’option « Smart Lockout ».

Je vous invite à consulter cet article pour en savoir plus : https://hichamkadiri.wordpress.com/2018/07/21/azure-security-introduction-a-azure-ad-password-protection-et-smart-lockout-desormais-disponibles-en-public-preview/

 

 

Introduction à Azure Portal App

Microsoft a récemment annoncé la disponibilité de l’application Windows Desktop « Azure Portal ».
Ce client lourd vous permet de connecter votre compte Azure (Compte Microsoft Personnel ou Professionnel) et accéder à tous vos services Cloud Azure comme vous avez l’habitude de le faire via le Portail Web Azure (https://portal.azure.com).

Téléchargez Azure Portal App

L’application Azure Portal peut être téléchargée depuis l’URL suivante. Notez que ce client lourd est encore en mode « Preview », Microsoft annonce la disponibilité d’une First Release version courant 2019.

https://preview.portal.azure.com/app/welcome

Cliquez sur « Download the Azure portal app » :

Re-cliquez sur « Download the Azure portal app » pour accepter les termes de contrats de Licence.
MS devait normalement appeler ce bouton « Accepter les termes du contrat de Licence » …. 😦

Le téléchargement de l’application Desktop Azure Portal démarre. Exécutez le fichier Setup une fois téléchargé.

Il s’agit d’un fichier à quelques kilo-octets, qui lui appelle un lien de téléchargement depuis le(s) serveur(s) de Microsoft.

Le téléchargement des binaires démarre :

Notez que vous avez aussi la possibilité d’utiliser la nouvelle version du Portail Azure (qui est elle aussi encore en Preview au moment de l’écriture de ce post), simplement en cliquant sur « Continue to Azure portal website« .

Notez l’extension preview.portal.azure.com sur l’URL du nouveau portail Azure :

Dès que l’application Azure Portail est installée, elle est automatiquement lancée, et vous êtes tout d’abord invités à renseigner votre compte Microsoft Azure et son mot de passe associé :

Vous pouvez cliquez sur « Oui » pour rester connecté (garder la Session Azure active). Vous pouvez également cocher « Ne plus afficher ce message » pour faire disparaître cette boite de dialogue de manière définitive et éviter son apparition lors de chaque connexion à votre compte Azure :

Une fois connecté, L’application vous propose une visite guidée, vous pouvez la démarrer simplement en cliquant sur « Démarrer la visite », vous pouvez également la reporter en cliquant sur « Peut-être plus tard :

Enfin, vous arrivez sur votre Portail Azure « Windows Desktop » ou vous retrouverez les mêmes volets/Blades/Options et fonctionnalités.

Après deux d’utilisations, je peux vous dire que ce client lourd est 2 fois plus stable que le client « Light /Web » portal.azure.com

L’application présente vraiment aucun Bug (pour l’instant :D), et j’en suis entièrement satisfait :).

Et vous, qu’est ce que vous en pensez ? laissez-moi vos commentaires, donnez moi votre feedback ^_^

Microsoft vient d’annoncer la disponibilité des Managed Disks en « Large Size ».
En effet, vous pouvez désormais sélectionner/configurer des Disks Managés avec des tailles pouvant atteindre 32 To, voire 64 To en UltraSSD. Cette dernière est encore en mode « Preview ».

Pour en savoir plus :

https://azure.microsoft.com/fr-fr/blog/larger-more-powerful-managed-disks-for-azure-virtual-machines/

Aujourd’hui, nous allons parler « Azure Toolbox ».

Plus précisément d’un nouvel outil Web appelé « Azure Heat Map« , développé par Alexey Polkovnikov. Azure Solutions Architect @Microsoft Corp.

Azure Heat Map vous permet de suivre depuis « One Place » toutes les mises à jour relatives aux services Cloud Azure.

Le graphique présenté à travers Azure Heat Map est assez intéressant et pratique, car liste les différents services Azure par catégorie et vous permet de localiser rapidement le service qui vous intéresse.

Azure Heat Map vous propose 4 vues différentes, à savoir :

  • Heat ALL Up : Vue par défaut, il affiche tous les services Azure, avec ou sans mises à jour récentes.
  • All updates equal – Pour afficher les services ayant eu des mises à jour/changements/évolutions sur les 6 derniers mois.
  • Latest more important – Pour afficher les services ayant eu des mises à jour/changements/évolutions le dernier mois.
  • Only last 7 days – Afficher uniquement les services ayant eu des mises à jour/changements/évolutions les 7 derniers jours.

 

Azure Heat Map est disponible depuis l’URL suivante :

https://azureheatmap.azurewebsites.net

Dans l’exemple suivant, nous allons sélectionner la vue « Only last 7 days », Azure Heat Map nous liste les services ayant eu des Updates pendant cette période (7 derniers jours) :

Les services Azure « Kubernetes ServiceVirtual MachinesAzure DevOpsAzure Backup » ont donc eu des Updates sur les 7 derniers jours, il suffit de cliquer sur un des services retournés par Azure Heat Map pour en savoir plus sur les mises à jour apportées.

Azure Heat Map est à garder dans sa Toolbox Azure :).

Note importante : notez qu’il ne s’agit pas d’un site officiel Microsoft. Comme mentionné précédemment, cet outil Web a été développé par un salarié MS. Il a été conçu pour récupérer (à travers des API) les informations fournies à travers le service Docs de MS, plus précisément les informations relatives aux mises à jour des services Cloud Azure. L’avantage qu’offre Azure Heat Map, c’est de retrouver plusieurs Updates informations sur différents services Cloud Azure depuis un seul et même endroit.

 

A bientôt,

#HK